Les différences entre Bitcoin Cash et Ethereum

Bitcoin Cash et Ethereum

Les différences entre Bitcoin Cash et Ethereum

La cryptomonnaie commence à se hisser peu à peu comme la monnaie universelle. Il est important de souligner le fait que, ce n’est pas la cryptomonnaie en elle même qui suscite l’intérêt des investisseurs mais toutes les fonctionnalités qui l’entourent. Pour encore combien de temps les planches à billets continueront-elles à produire du papier à valeur ? Par soucis écologique, tôt ou tard, le billet physique cessera de circuler. Dans cet article nous évoquerons les deux leaders de la cryptomonnaie : Le Bitcoin, dans sa version Cash, et l’Ethereum.

Bitcoin Cash et Ethereum

Bitcoin Cash et Ethereum :

Dans le cas du Bitcoin Cash, même après avoir longtemps tenté de pallier aux problèmes du Bitcoin, les mineurs n’ont pu les défaire complètement, surtout après son épanouissement en 2017. Les délais d’autorisations se faisaient beaucoup plus longs et des frais additionnels aux transactions s’ajoutaient afin d’accélérer le processus. Une situation de plus en plus insupportable pour les investisseurs. C’est à partir de là que s’est déclenché un désaccord global autour de cette cryptomonnaie, comme annoncé sur cette page.

Une partie des mineurs voulait instaurer une nouvelle mise à l’échelle. Une autre partie quant à elle, a préféré augmenter la taille des blocs. Ce conflit a abouti à un hard fork. Autrement dit, une scission de la blockchain. Cette deuxième partie de mineur a donc modifié le bitcoin existant et d’autres ont ajouté de nouvelles règles, pour une nouvelle version de cette cryptomonnaie : le bitcoin cash.

L’Ethereum en revanche, n’est pas une version 2.0 du bitcoin. À ses débuts, seul un protocole d’échange ainsi qu’un blockchain étaient présents. En soit, l’Ethereum n’avait pas pour destin de s’imposer comme l’un des plus populaires crypto actifs. C’est en juillet 2015 que l’Ethereum naquit, sous la volonté de son concepteur Vitalik Buterin de mettre au point sa propre chaîne de blocs. Son bloc Genesis, fut établi dans le but de s’assurer de la distribution de tokens en prévente avec un plafond de 60 millions, pour les développeurs.

C’est lorsque les fonds d’investissement (Organisation Autonome Décentralisée) possédant des tokens ETH, furent piratés en 2016, que la sécurité du réseau Ethereum fut remise en question. Obligeant de ce fait la blockchain à se scinder en deux entités distinctes : l’Ethereum (ETH) et l’Ethereum Classique (ETC).

Bitcoin Cash et Ethereum

Les différences entre le BCH et l’ETH :

En marge des différences sur la capitalisation et le cours, il existe de nombreux point divergents entre le Bitcoin Cash et L’Ethereum , par exemple la rémunération des mineurs qui , à titre de rappel, vérifient vos transactions en contrepartie d’une rémunération. Dans le cas du BCH, un Halving a lieu tous les 210 000 blocs. Ce même Halving qui est nécessaire, divise par deux les gains des mineurs. L’Ethereum, en revanche, n’impose pas de limite de jetons en circulation. Il garde un contrôle sur l’émission de ses jetons. En contrepartie, les gains des mineurs sont moins intéressants, ils se situent autour de 2ETH.

Bien que les frais de transactions furent revus grâce au Bitcoin Cash, il reste néanmoins un coût considérable de créer un nouveau bloc. Pour l’Ethereum, il répartit intelligemment ses coûts. Chaque coût de transaction est chiffré en gaz, ce gaz est le moyen qui fait fonctionner le réseau Ethereum. C’est le taux de gaz requis qui définira les frais que vous devrez aux mineurs.

L’Ethereum, une bonne alternative au BCH ?

Dans son ensemble, l’Ethereum est une alternative sérieuse face au Bitcoin Cash. Les nombreux avantages qu’il offre peuvent contrebalancer sa valeur amoindrie. Sachez qu’on ne peut parler de protocole parfait. Chacun aura ses défaillances. Voici quelques avantages de l’Ethereum :

  • Une réputation en béton
  • Ses nombreuses possibilités d’expansion
  • Une communauté impliquée
  • Des applications avancées et décentralisées

Moins valorisés que les Tokens du Bitcoin, les Tokens d’Ether se revendront également à un prix inférieur. Le combat des cryptomonnaies vers l’ascension continuera de faire rage sur leur terrain de guerre : les marchés financiers. L’Ethereum à défaut de convoiter la première place quelques temps, pourra s’assurer d’occuper la deuxième place du podium pour encore un long moment. Dans un désir d’évolution, l’initiateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, prépare déjà une version 2.0 d’Ethereum. Une version qui mettra la barre encore plus haute pour répondre à la rapidité qu’exige la demande.

Tito

Laissez votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.